Borne Autolib : Que deviennent-elles ?

Les Borne Autolib sont appelées à disparaître bientôt de Paris. Toutes les informations concernant cette actualité dans cet article.

Qu’est-ce que les Autolib ?

D’ici fin juillet, l’on ne verra plus quasiment aucune Autolib dans Paris et ailleurs. Les Autolib sont ces voitures (mandataireauto.net) électriques louables qui nous préservent de l’achat du carburant. La question qui se pose actuellement est de savoir, comment gérera-t-on les bornes Autolib. Autrement dit, que deviennent les bornes Autolib ? Nous avons une idée sur la question.

Que deviennent-elles ?

En août prochain, il n’y aura plus d’Autolib à paris. Ainsi les parisiens n’auront plus la possibilité de louer les Autolib (voitures électriques). L’entreprise Bolloré et les villes prioritaires où circule d’habitude l’Autolib ont eu un compromis coté finance. C’est pour cette raison que l’Autolib vivra son dernier jour le 31 juillet prochain. Tous les Français se demandent alors, comment sera l’après ‘’Autolib ‘’. La véritable question que l’on devrait se poser est : Quoi faire des bornes Autolib ? Puisque les voitures se feront ranger, vendre ou décapiter sans problème. Mais quant est-il des bornes ? En fait il y a 6 300 bornes de recharges qui ne sont pas utilisées actuellement. Le contrat signé avec Bolloré stipulait qu’en cas d’échéance, les bornes reviendraient aux communes participantes. Donc nous avons 103 communes au total qui disposent de 6 300 bornes. Ces bornes sont considérées un peu comme du gâchis puisqu’elles sont inutilisables pour l’instant. Mais selon la présidente du SAVM Madame Catherine Baratti-Elbaz, les bornes récupérées seront connectées à l’électricité. Chaque commune pourra activer ses bornes en souscrivant à un abonnement du réseau électrique pour profiter aux usagers. Son utilisation sera en quelque sorte gratuite, en accès libre à déduire des frais de la collectivité. Pour l’instant les communes sont incapables d’utiliser l’électricité des bornes. Avant de profiter pleinement de ces bornes, la municipalité doit effectuer des travaux dans le but d’améliorer la vitesse de la recharge et d’installer un nouveau système informatique. Avec tout ça, il est peu imaginable de s’offrir une recharge électrique avant l’année prochaine. La population devrait vite oublier l’affaire Autobil.

Les Bornes Autolib sont interdites d’accès jusqu’à nouvel ordre. Donc personne n’a le droit de s’y garer. Mais plus pour longtemps. Du moment où la station n’est plus utilisée et qu’il n’y a plus d’accord entre qui que ce soit, le maire a le droit de transformer ces stations comme il veut. Il peut décider de l’ouvrir mais avec un accès payant. Avec cette décision, il a lieu de penser que si après le 31 juillet, une voiture Autolib s’y gare, cela voudra dire que le conducteur entre en infraction. Il pourra être verbalisé. Il serait judicieux qu’après le 31 juillet, que vous vous renseigniez par rapport à la décision finale concernant les places Autolib. À paris les choses semblent être un peu plus claires. Les places Autolib sont réservées aux voitures électriques en dehors des Autolib. Les voitures électriques peuvent alors se garer à condition de ne pas recharger. Une chose est sûre, les places Autolib ne seront pas occupées en août. Mais le mois d’août pourrait nous permettre d’en savoir plus sur le dossier Autolib.