Citroën Trèfle : Que faut-il savoir à son sujet ?

Quelles que soient les raisons, certaines personnes ont toujours envie d’avoir une voiture de collection dans leur garage. Si vous aviez une Citroën Trèfle, cet article va vous interesser.

Tout sur la Citroën Trèfle !

Vous êtes un amoureux des anciennes voitures. Vous en avez hérité de votre père par exemple ou vous vous en êtes achetées, une. Vous ne savez comment l’entretenir ou ne maitrisez pas ses particularités. Si par chance, il s’agit d’une Citroën Trèfle, plus d’inquiétude à vous faire. Dans cet article, mandataireauto.net vous fait un point détaillé de tout ce qu’il y a, à savoir sur ce type de voiture. Modèle particulier de la 5HP Citroën, la Trèfle doit son nom à la disposition particulière de ses sièges: deux devant et un en arrière positionné au milieu. Ainsi donc, la Trèfle n’avait que 3 sièges. Quelques évènements (déménagements ou encore l’inondation de 1942) malheureux nous empêchent de faire l’historique complet des voitures de la marque Citroën, cependant il faut retenir que la Trèfle est une création d’Edmond Moyet, alors employé de Citroën. La 5HP est née pour combler certaines failles des autres voitures (les cyclecars) des années 1900 qui étaient des voitures plus ou moins détaxées (jusqu’en 1920) et légères. Les modèles de la 5HP ont eu d’énormes succès dans le temps grâce à leur faible consommation de carburant et de lubrifiant, leur entretien ne coûte pratiquement rien et sont faciles à rouler. D’un mélange de couleur et d’un charme unique, la Trèfle fut la première voiture adaptée à la gente féminine. Il faut noter que la Trèfle a été commercialisé entre 1922 et 1926. Elle est cotée aujourd’hui à pas moins de 16.000 euros.

Quelques astuces pour mieux la rouler…encore, aujourd’hui !

Pour répondre à cette question, nous avions recueilli des avis des propriétaires de cette charmante Citroën Trèfle. Ils sont, en effet, les mieux placés, pour nous faire un point complet des caractéristiques et quelques astuces d’entretien de ce type de voitures. Cela vous intéresse? Lisez donc ces trois avis qui nous apprennent énormément sur la Citroën Trèfle.

  • Avis 1: Cela fait 40 ans qu’il y a une Trèfle dans ma famille. Je peux vous dire que c’est une auto fiable et qui demande peu d’entretien et à peu de frais. La vidange se fait une fois par an et le graissage tous les 500 kilomètres. Quelques trucs que vous deviez savoir: La magnéto (si montage d’origine) doit être rembobinée pour plus de sureté au cas où ce n’était fait auparavant. Côté freinage, le frein à pied agit seulement sur la sortie de boite et il faut donc faire attention en cas de freinage brusque ou violent pour ne pas rompre un arbre de transmission. Rappelons qu’on peut bien bloquer les roues arrière. La pneumatique, il faut respecter les dimensions d’époque: 715*115 ou 12*45. Il faut éviter absolument le 400*18. En ce qui concerne l’huile à moteur, utiliser les huiles non détergentes si le moteur y est déjà habitué. Sinon, optez pour l’huile légèrement épaisse et détergente au besoin. Un autre aspect très important, les trèfles ont de très forte vibration au niveau du volant à partir d’une certaine vitesse sur une route peu commode. Il faut donc réajuster le train avant et/ou augmenter la chasse. Pour le faire, il faut modifier le biseau des cales qui est sous l’essieu afin de l’incliner vers l’arrière. Un spécialiste de la mécanique saura le faire. Côté carburant, la Trèfle est d’origine bronze. Cependant, elle marche mieux avec un zenith 26TH ou un Solex 26 AHD.
  • Avis 2: pour ceux qui ne maitrisent pas la description de la Citroën Trèfle, sachez que: son accélérateur est au centre à l’origine, aucun modèle 5HP n’a de freins sur les roues avant si ce n’est des accessoires d’époque (ex freins poulet), sa vitesse de croisière est chronométrée à 60-65 km/h, très attachante comme auto mais lassante sur long parcours.
  • Avis 3: comme la plupart des voitures de cette époque, les Trèfles sont de bonnes voitures avec une mécanique très simple. Pour la conduire, il faut privilégier le système du frein à main. Ce dernier agit directement sur les tambours. On a parfois du mal à trouver l’emplacement de la batterie. Sachez donc qu’elle se trouve en dessous du siège conducteur, il y a une trappe prévue à cet effet. Faites beaucoup attention au voltage de la batterie, privilégiez donc les 6V et non les 12V.

De nos jours, les voitures modernes sont les plus en vogue, cependant la Trèfle occupe toujours une place importante dans la vie de ses propriétaires ou encore, héritiers. Il est donc important de collecter des informations nécessaires pour la garder en forme pour se souvenir du bon vieux temps… ‘’Trèflement’’ vôtre!