Combien de points perd-on par infraction sur son permis ?

Commettre des infractions en circulation est sanctionné par le retrait des points. Les mauvais conducteurs se retrouvent souvent sans leur permis de conduire parce que ce dernier a été retiré à cause de la perte de tous leurs points. Mais combien de points sont retirés après une infraction ? Et pourquoi retire-t-on les points ?

Un petit mot sur la loi

La majorité des conducteurs à qui on retire les points sont souvent sous l’effet de l’alcool et conduisent mal en circulation. Les services de l’administration vous retirent huit points en cas d’infractions concomitantes. Selon l’article R223-2 du code la route, en cas de plusieurs fautes commises simultanément qui entraînent le retrait de points, on retire davantage de points dans la limite de huit points. Les points vous sont retirés à cause de la mauvaise conduite. Si vous souhaitez bien maîtriser le Code de la route pour éviter les retraits de points, vous pouvez vous abonner au programme de pass Rousseau qui dispose des meilleurs cours accompagnés des questions intéressantes.

Les différentes infractions et les points à retirer

Les points sont retirés après des infractions de différentes sortes. Dans le cas d’une interception qui finit par la remise d’un avis de contravention pour avoir franchi le feu rouge, un retrait de quatre points est notifié. S’agissant d’un avis de contravention pour n’avoir pas porté la ceinture de sécurité, trois points vous sont retirés. Enfin, en cas d’un dernier avis pour avoir utilisé le téléphone portable au volant, trois points vous sont retirés. Si on additionne les trois, ça fait déjà une perte de huit points et non 10. Pour les faits alcoolémie, on retire six points au total. Dès que le conducteur constate qu’il a atteint la limite de ses points, il doit changer de comportement en circulation pour ne pas subir le retrait du permis. Les parlementaires optent pour un seuil des 2/3 du capital de points. Ce qui veut dire que huit points sont retirés pour la perte maximale, s’il s’agit de fautes.

Pour les permis probatoires, cette règle n’est pas valide. Dans ce cas, la perte maximale a toujours été de huit points. La règle des huit points est directement appliquée par les services de l’administration pour la plupart du temps. Le conducteur qui reçoit plusieurs décisions de retrait, dont le total dépasse les huit points dans le cas des fautes commises simultanément, il leur est conseillé de très vite prendre attache avec le cabinet. Le fait de commettre des infractions concomitantes entraîne une unicité de lieux et de temps. Ce n’est pas le cas pour le conducteur qui voudra franchir de façon simultanée trois feux rouges à quelques distances. La règle de limitation en matière d’excès de vitesse ne s’applique pas non plus pour des fautes que les radars automatiques placés en batterie dans un tunnel ont constatées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *