Akylone : le supercar made in France

Vous adorez la « french attitude » ? Vous êtes mordu de vitesse et de bolides à vous couper le souffle ? Eh bien vous êtes servi !

Origine d’un monstre de la route !

Tout a commencé en 2011 avec Genty automobile un constructeur français basé à Vichy qui s’est donné comme défi de créer un bolide à la « french touch  » afin de rivaliser entre autres les constructeurs italiens et allemands qui sont les pionniers dans le domaine. C’est à paris en 2012, au salon de l’automobile que le constructeur présenta pour la première fois au public son supercar. Le projet, nommé akylone, est un hommage à l’armée de l’air française doublé d’une référence au panthéon romain. Depuis lors, les initiateurs du projet étaient en quête de fonds afin de pouvoir matérialiser leur rêve. Genty Akylon, pour parvenir à ses fins, a élaboré un ingénieux montage financier basé sur la multipropriété. Le premier exemplaire a ainsi été mis en vente auprès de plusieurs acquéreurs qui ont pu contribuer à la finalisation du projet pour la modique somme de 4 000 € la part. L’un des objectifs de la marque était donc de s’emparer du record de la boucle du nord de nurburgring de même que de prendre part à la célèbre compétition française des 24 heures du Mans. Le modèle est développé par Reinhard Könneker, un ingénieur reconnu dans le domaine du sport automobile ayant déjà travaillé avec plusieurs écuries comme entre autres : Porsche, Mercedes et BMW.

Caractéristiques d’une bête !

Annoncé au départ pour transporter un moteur V8 4,8 litres bi-turbos de 1 000 chevaux on retrouve finalement sous le capot un moteur V10 5,2 litres bi-turbos de 1 200 chevaux. Avec un poids de 1,280 kg à vide, la bête exécute le 0 à 100 km/h en 2.7 secondes et les 0 à 300 km/h en tout juste 14 secondes. La vitesse maximale annoncée est de 350 km/h.

Cette propulsion dispose d’une boîte de vitesses séquentielle à 7 rapports et d’un différentiel à glissement limité pour une longueur de 4,47 mètres. Pour le carburant, deux réservoirs de 48 litres chacun pourront être remplis de SP98 (essence sans plomb 98) ou d’E85 (superhétanol). Enfin, le châssis carbone/aluminium et la carrosserie lui assurent un meilleur aérodynamisme. Il faut également noter que ce bolide développe un excellent rapport poids/puissance qui est de l’ordre de 1,06kg/ chevaux, ce qui lui permet de rivaliser avec les meilleurs constructeurs mondiaux. Entièrement produit en France, ce bolide qui entend rivaliser avec les Bugatti, Ferrari et Lamborghini est l’expression ultime du plaisir et de la conduite automobile. Tel qu’ont tenu à le préciser les représentants de la marque, il ne vous sera pas nécessaire d’être fortuné avant d’être en mesure de pouvoir vous offrir un exemplaire de ce petit monstre et de fouler le macadam à pleine vitesse.