Acheter ou louer un camping-car, telle est la question

Avez-vous envie d’avoir votre propre camping-car, mais votre entourage vous en dissuade-t-il ? Peut-être pense-t-il que la location est plus rentable. Il n’y a qu’un seul moyen de savoir si c’est vrai ou non : louer un camping-car, et une fois que vous vous êtes familiarisé avec, vous pouvez enfin en acheter.

Pourquoi faut-il d’abord louer ?

Cela vous aidera à répondre à cette question : “les camping-cars sont-ils faits pour moi ?”. Comme vous le savez certainement, le voyage est assez différent en camping-car. L’agencement qu’il y a dans l’habitacle vous aidera à vous sentir comme chez vous, et par la même occasion, vous aurez le privilège d’admirer le paysage, de voyager. Cependant, une telle aventure n’est pas faite pour tout le monde. Certaines personnes s’en plaignent. Vous découvrirez également par vous-même les avantages et les inconvénients d’avoir un camping-car.

En louant un camping-car, vous aurez la chance de côtoyer plusieurs propriétaires, de vrais camping-caristes. Profitez-en pour demander le maximum d’informations, et éventuellement, recueillir des retours d’expériences. Si votre envie d’acheter un camping-car tient toujours, demandez-leur conseil, ils vous en prodigueront sûrement. Pendant votre voyage, vous croiserez plusieurs autres camping-caristes. N’hésitez donc pas à les aborder ; et ils vous ouvriront leurs portes (dans le sens propre comme figuré, du terme) !

Est-ce qu’il y a eu un temps où vous avez déjà eu un camping-car ? Si oui, vous avez sûrement une idée du futur camping-car que vous voulez. Par contre, ceux qui n’en ont jamais eu ont du mal à imaginer le véhicule qui leur conviendrait. Si vous faites partie de cette deuxième catégorie, la location vous aidera à y voir plus clair. D’autant qu’il existe différents types de camping-cars : la capucine, l’intégral et le profilé. Lors de vos virées, vous saurez exactement l’aménagement qu’il vous faut, à vous et à votre famille, amis ou partenaire.

Les voyages en camping-car vous plaisent-ils ?

Maintenant que vous vous êtes décidé à acheter un camping-car, la prochaine étape, c’est de vous informer ! Si vous adorez celui que vous avez loué, pourquoi ne pas aussitôt l’acheter ? Plusieurs sont les plateformes en ligne qui proposent des services de location de camping-car. Pour certaines d’entre elles, il est possible d’acheter les véhicules à louer.

Pour des véhicules neufs, par contre, vous devez procéder autrement. Une chose est sûre : vous savez désormais ce qu’il vous faut. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre chez les concessionnaires pour ensuite décrire vos attentes et le modèle qui vous plaît. À ce propos, le mieux serait d’acheter près de chez vous – du moins, si c’est possible. Évitez d’acheter dans un concessionnaire qui se trouve à l’autre bout du monde (comme pour le cas des achats effectués lors des foires ou des salons).

Quoi qu’il en soit, ne vous précipitez pas. Le fait de garder la tête froide vous aidera peut-être. Prenez donc le temps de bien étudier le marché. Cela vous prendra un peu de temps, mais ça en vaut largement la peine. Ainsi, comparez diverses propositions. L’établissement d’un tableau récapitulatif s’avère d’ailleurs être une très bonne alternative. Les critères que vous devrez ainsi considérer concernent : la charge utile, le nombre de places, etc.

Quelques astuces à savoir

Même en location, il faut se montrer rusé. Ainsi, optez pour des camping-cars récents. Les équipements de la cellule étant fragiles, le risque de dysfonctionnement est élevé pour les vieux véhicules. Étant donné que vous allez également dépenser de l’argent pour le camping-car (bien qu’il s’agisse d’une location), vous avez le droit d’exiger certaines choses. Par exemple, demandez le carnet d’entretien au propriétaire. Ce qui doit surtout vous intéresser, c’est l’entretien concernant la distribution du moteur. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

L’usure des pneus est aussi à vérifier, tout comme les organes de sécurité, les conditions d’assurances, le montant des franchises… Sachez également que les conditions générales de vente et de location ne sont pas que des formalités. En cas de problèmes, elles vous seront d’une grande aide. Par ailleurs, en prenant une décision, ne vous laissez pas influencer par les autres, professionnels, commerciaux ou particuliers soient-ils. Vous devez avant tout considérer le budget que vous avez prévu d’utiliser (et vous y tenir), le rythme d’utilisation du véhicule, votre situation, vos attentes en matière d’immobilier, etc.

L’achat d’un camping-car présente des ressemblances avec celui d’un simple véhicule. En effet, la présentation de certains documents est requise. Celui qui a le plus de valeur n’est autre que le certificat de non-gage. N’oubliez pas non plus le certificat de contrôle technique, et veillez à ce qu’il date de moins de six mois. Il faut faire preuve de vigilance, pour ce type de paperasse, car il fait souvent l’objet de falsification. Pour éviter de tels pièges, vous n’avez qu’à exiger un contrôle technique en votre présence. Toutes les factures d’entretien pèsent également lourd, c’est pourquoi vous devez les réclamer.

Enfin, on a parlé d’achat mais il convient également de citer le rachat. Si par la suite vous n’avez plus besoin du camping-car, sachez qu’il existe désormais des services très performants de rachat de camping-car. Vous pourrez passer par ces professionnels pour revendre le véhicule et récupérer une partie de votre argent en toute sécurité, si vous avez fait appel à des experts tout ce qu’il y a de plus fiables.