Le détecteur de radar indétectable existe-t-il vraiment ? Nous cassons un mythe !

Les radars sont un outil technologique qui a pour but de renforcer la sécurité routière. Ils permettent de déceler des infractions routières à savoir : dépassement ou excès de vitesse, violation de feux rouge, franchissement de passages à niveau, dépassement de vitesse contrôlée en mouvement, les interdistances, les données signalétiques, les chargements hors gabarit. Il existe différents types de radar routier dont les radars fixes et mobiles. Avec l’évolution de la technologie, les dispositifs anti-radars, détecteurs de radars et brouilleurs de radars ont été inventés. Le présent article est consacré aux détecteurs de radars, les différents types d’anti-radars et leur mécanisme de fonctionnement.

Les différents types de détecteur de radars et leur mécanisme de fonctionnement

Il existe une panoplie de détecteurs de radars. Les uns plus percutants que les autres, permettent à l’automobiliste d’être alerté partout où se trouve un radar. À l’origine, les détecteurs de radars sont utilisés comme un assistant d’aide à la conduite, doté d’un mécanisme automatique qui rappellerait aux mauvais usagers de la route qu’il ne faut jamais conduire sans suivre les normes routières en vigueur. Ayant la forme de petits boîtiers, les détecteurs de radars sont encore appelés les avertisseurs de dangers. Ils sont dotés de plusieurs moyens qui leur permettent d’alerter l’automobiliste de la présence de radars. Il s’agit, en premier lieu, des GPS autonomes. En deuxième lieu, est utilisé un smartphone qui devra contenir l’application nécessaire adaptée à cet effet. Toutefois, le smartphone peut-être substitué par une tablette. En troisième lieu, on peut noter l’installation d’un module spécial qui existe en différentes marques. Et enfin, il y a le GPS intégré à la voiture. Faisons observer que le déclencheur d’alerte GPS G200 Neo reste l’un des dispositifs les plus utilisés.

Que dit la loi sur l’utilisation des détecteurs de radar ?

L’usage des détecteurs de radars a été réglementé par un décret présidentiel paru au journal officiel sur la sécurité routière. En clair, il interdit l’utilisation des détecteurs de radars par les automobilistes et fixe les sanctions. Il en va de même pour les brouilleurs de radar indétectable qui ont pour effet, de permettre aux automobilistes de passer inaperçus face aux radars routiers. Il existe des mécanismes qui permettent d’opérer un test des détecteurs de radars afin d’épingler les contrevenants. Il s’agit donc, d’une contravention routière réprimée par la loi réglementaire. Les amendes peuvent aller jusqu’à 1500 euros et même des pertes de points de permis pour tout contrevenant. Il convient également de noter, que l’avertisseur de radar est également interdit.