Marche nordique : l’équipement pour s’y mettre

Entendez-vous souvent parler de la marche nordique ? C’est peut-être le bon moment pour s’y mettre. Votre santé et forme physique ne s’en trouveront que fortifiées. Pour entreprendre cette démarche bénéfique, vous devriez savoir qu’il existe des indispensables dont il faut se prémunir. Cet article vous dira, tout ce qu’il faut savoir sur la marche nordique pour une bonne pratique.

QU’EST-CE QUE LA MARCHE NORDIQUE ?

La marche nordique est un sport qui se retrouve dans une position intermédiaire entre la marche athlétique et le ski nordique. Il s’agit d’une forme de déplacement agile au cours duquel le sportif se propulse en avant, grâce à ses bâtons de marche.

Comme son nom l’indique, ce sport est originaire du Nord de l’Europe, en l’occurrence de la Finlande. Les Nordiques en sont arrivés à l’inventer, alors qu’ils recherchaient une forme d’exercice hors-saison, adaptée à leur skieur. Depuis lors, la marche nordique n’a cessé de recruter des adeptes fascinés par ses nombreux bienfaits sur le corps.

QUELS ÉQUIPEMENTS POUR LA MARCHE NORDIQUE ?

Pour une bonne pratique de ce sport, un certain nombre d’équipements est requis. Ils ne sont pas nombreux, mais ils sont indispensables.

1- LE BÂTON DE MARCHE NORDIQUE

Le baton de marche nordique est l’équipement caractéristique et le plus remarquable de la marche nordique. En effet, toute la pratique de ce sport dépend des bâtons. C’est grâce à eux que le sportif arrive à se propulser en avant pour faire travailler le haut de son corps.

Pour bénéficier d’une bonne pratique de la marche et de ses nombreux avantages, il est important de choisir des bâtons convenables. En effet, il existe des critères spécifiques de choix du bâton de marche. Il s’agit notamment de la taille du sportif, de son niveau de performance et de la fréquence de ses exercices.

2- LES CHAUSSURES DE MARCHE NORDIQUE

La bonne pratique de la marche implique un mouvement de pieds particulièrement technique. Celui-ci se décline dans les 3 phases suivantes :

  • le positionnement du talon sur le sol ;
  • l’extension des membres inférieurs ;
  • la propulsion prenant appui sur les orteils.

Il est donc crucial, que pour ne pas abîmer les pieds du marcheur, les chaussures de marche nordique soient souples et flexibles. Outre la flexibilité, les chaussures doivent être dotées d’une accroche suffisante. La raison est que le sport se pratique sur des terrains glissants pendant la période hivernale.

3- LA TENUE DE SPORT

Il n’existe pas de tenue de sport spécifique recommandée pour la pratique de la marche nordique. Toutefois, comme pour tout type de sport, la marche nordique ne saurait être pratiquée dans une tenue de ville ou un vêtement encombrant. C’est pour cette raison, que le marcheur doit choisir une tenue adaptée.

La tenue de sport parfaite pour ce faire doit être spécialement choisie pour permettre une bonne amplitude de mouvements et une liberté d’action. Le marcheur pourrait peut-être opter pour des vêtements collants ou assez proches du corps. Il faut néanmoins choisir la tenue adéquate en fonction des saisons. Pendant la période estivale, elle devra être relativement plus légère.

4- LE SAC À DOS

Le sac est un équipement pratique et utile en toutes circonstances. Il l’est en particulier pour le sportif qui y mettra tous les utilitaires devant lui servir courant sa traversée. On peut citer notamment la gourde d’eau, les apports énergétiques, etc.